Le Carnaval De Venise 2014 : L’ Architecture Vénitienne ( part 2.1)

24 Déc 2017 * Classé dans : Mes Voyages, Photo * 0 commentaire(s)

L’Architecture Vénitienne

Si vous allez à Venise , prenez le temps de faire un tour de vaporetto et descendez (ou  remontez suivant l’heure de la journée pour faire des photos) le Grand Canal . Et là sur les 2 rives vous avez tous les styles architecturaux disponibles, de superbes édifices. Certes il est peu être difficile de reconnaitre le style Veneto-Byzantin  ou le Roman. En poste production cela devient plus simple et avec l’aide des sites indiqués en fin d’article vous avez beaucoup de descriptifs  (j’ai essayé de mettre un peu d’explication pour chaque photo).

Mon article sur l’architecture est en  2 parties, j’espère que cela ne sera pas trop rébarbatif mais c’est à vous de décider………..

Voici un échantillon des différents styles:

(vous pouvez aller directement sur le chapitre part 2.2 .)

 

L’article  » Le Carnaval De Venise 2014  : L’Architecture Vénitienne ( part 2.1) :

– Le Style Veneto-Byzantin

– Le Style Roman

– Le Style Gothique Fleuri

– Le Style Renaissance

– La vidéo

– Les Sites internet

 

L’article  » Le Carnaval De Venise 2014 : L’Architecture Vénitienne  et les transports ( part 2.2) :

– Le Style Baroque

– Photos d’ensemble

– Les Ponts

– Les Transports

 

 

Le Style Veneto- Byzantin

 

« Proche du style roman avec ses arcs en plein cintre (en demi-cercle). Mais, il s’en distingue par ses fenêtres caractéristiques, dont le haut est en forme de “fer à cheval”, c’est-à-dire se refermant vers le bas de l’arc. Et surtout par l’allongement dans le sens vertical.  Ce style est caractérisé aussi par l’emploi de patères, ces bas-reliefs souvent ronds qui ornent les façades. XI-XIIe siècle.
Exemples à Venise :  la Ca’ da Mosto, Fondaco dei Turchi, etc. »

 

 

 

 

la Ca’ da Mosto (en travaux)

 » Comme d’autres anciens palais de style vénéto-byzantin, il se compose de portiques au rez-de-chaussée dit « pieds dans l’eau » donnant accès au canal, et au piano nobile(*) , de longues galeries percées de baies aux arcs brisés en accolade. Sa façade se complète de décorations marmoréennes byzantines (patères, bas-reliefs et frises)
Le rez-de-chaussée du bâtiment servait d’entrepôt de marchandises, le deuxième de bureau et d’accueil des clients et le dernier de logements pour les marchands.

(*) ( nobile =piano nobile (étage noble) Composé au centre du Portego, grand salon central  réservé aux fêtes et réceptions, de part et d’autre des logements du marchand. La casa fondaco vénéto-byzantine ne comportait qu’un rez de chaussée et un étage, par la suite les palais gothiques ont souvent comporter un deuxième « piano nobile ».) »

 

 

 

 

Palazzo Priuli Bon

« Palazzo Priuli Bon est un palais de style gothique sur le Grand Canal, situé entre le Palazzo Duodo et le Campo de San Stae

Le petit palais, directement surplombant le Grand Canal et datant de la fin du XIIIème siècle, est d’une grande importance historique, puisqu’il témoigne du passage du  vénitien – byzantin (portique au rez-de-chaussée (actuellement partiellement clos) avec les arcs en plein cintre), au premier style gothique ( l’élévation, dans la pentaphora de l’étage noble). »

 

 

 

 

 

 

Eglise san Vidal

« L’église de San Vidal a été fondée en 1084 sous le règne du doge Vitale Falier. Le bâtiment a été rénové à la fin du XIIe siècle.

L’église, désacralisée, était depuis de nombreuses années,  le siège de l’Union catholique des artistes italiens et la Sacristie est utilisée comme un espace d’exposition pour les œuvres d’art moderne et contemporain. Elle a ensuite été utilisée comme un espace pour les concerts de musique classique et baroque. »

 

 

 

 

 

Fondaco (*) dei Turchi

Actuellement  musée d’histoire naturelle

« La Fondaco(*) dei Tedeschi  est un édifice de style vénéto-byzantin de Venise.

Le palais a été fondé vers 1225 par un riche commerçant originaire de Pesaro: Jacopo Palmieri.

Cet édifice a été gravement dénaturé par une restauration entre 1859 et 1880, un des rare entrepôt ayant survécu jusqu’à cette époque.

Après être passé de mains en mains, la république en prend possession en 1608 pour l’attribuer comme résidence et comptoir commercial à la communauté Turque. »

(*)(Fondaco = Palais-entreprise commerciale des marchands vénitiens.Comptoir des marchands étrangers. Se caractérise par son rez-de-chaussée employé comme entrepôt, avec un portico (ouverture en arcade sur le canal), quai privé où l’on amarrait les bateaux.)

 

 

 

 

 

 

Palazzo Balbi Valier

« Le palais est basé sur la construction byzantinne, mais les arcs de l’androne(*) dans le plancher d’eau, qui ont été très changés pendant le 19e siècle, sont les seuls restes visibles du prédécesseur.

La façade tripartite du palais, construite au XVIIe siècle, se distingue par la présence de deux bâtiments singuliers, chronologiquement saillants de l’arrière en pierre d’Istrie, avec des murs intérieurs courbés vers le portail de l’eau (formés par trois ouvertures) et accueillant les terrasses inhabituelles surplombant le Grand Canal. Aux étages supérieurs, il y a deux quadriphores (*) et quatre paires de monophores (*). »

(*)(androne = Vaste hall d’entrée donnant sur le canal )

(*)(quadriphores = Ouverture séparée en quatre par des colonnes)

(*)(monophores= Ouverture simple)

 

 

 

 

 

 

Palazzo Stern sur le Grand Canal

« Construit entre 1909 – 1912 par l’architecte Giuseppe Berti

L’édifice aujourd’hui appelé Palazzetto Stern a des origines très anciennes : en effet, la structure originale vénitienne-byzantine à deux étages a été construite au début du XVe siècle, à la demande de la famille Malpaga. Après avoir subi une profonde détérioration au cours des siècles, elle fut acquise au début du XXe siècle par la famille Stern, qui décida de récupérer et d’achever la structure. »

 

 

 

 

 

 

 

 

 Palazzo Loredan

« Le palais Loredan est un bâtiment dont la partie la plus ancienne est en style vénitien-byzantin. Il est, parmi les immeubles du Grand Canal, celui qui en conserve les traces les plus importantes. Le rez-de-chaussée de la façade est percé d’un portique formé de cinq arcs surhaussés, soutenus par quatre colonnes corinthiennes, flanquées de chaque côté de deux fenêtres de même forme. L’étage noble est rythmé de même manière, avec au-dessus du portique, un groupe de sept fenêtres, prolongé de chaque côté, d’un groupe de trois fenêtres, dans le même style. La frise au-dessus comporte deux écussons : l’un avec le blason des Corner, l’épée placée en pal et chargée d’un ruban, l’autre aux armoiries royales des Lusignan, de Chypre. Quatre statues ornent la frise, aux extrémités un David et un Goliath, et au centre une Justice et une Force. Les sculptures datent vraisemblablement de 1363. »

 

 

 

 

 

 

Le Style Roman

« Plus facilement observable à Venise dans les constructions religieuses que civiles. Les édifices religieux sont relativement fermés, possédant peu d’ouverture afin de faciliter le recueillement.
Dans l’habitation civile, les pièces à vivre sont situées aux étages supérieurs, au-dessus du rez-de-chaussée qui sert d’entrepôt. Celui-ci est souvent assez haut. Les fenêtres forment un arc de cercle vers le haut, soutenues par de fines colonnes, simples ou doubles. XII-XIIIe siècle.
Ce style roman est aisément confondu avec le style vénéto-byzantin dans l’architecture civile.
A Venise : Église Santa Maria dei Miracoli (L’église Sainte-Marie-des-Miracles) »

 

 

 Église Santa Maria dei Miracoli

« La construction (de 1480 à 1487 ) est attribuée à Pietro Lombardo, cet édifice est consacré en décembre 1489. Depuis elle a subit de nombreuses restaurations sans jamais modifier son apparence originale, tout en finesse et sobriété. »

 

 

 

 

 

 

 

Le Style Gothique Fleuri

« L’architecture gothique à Venise est caractérisée principalement par des décorations raffinées, surabondantes sans être trop chargées. Les fenêtres sont particulièrement travaillées.
Nous en avons un magnifique exemple avec la Ca’ d’Oro ou le Palais des Doges. »
XIVe-XVe siècle.

(*)(Ca =Abréviation de Casa (maison) n’est plus employé que pour certains palais remarquables comme : Ca’ d’Oro – Ca Rezzonico – Ca’ Dario etc..)

 

 

 

Palazzo Giovanelli

« C’est probablement un des tous derniers palais construit en style gothique dans les années 1480, on y voit poindre quelques éléments renaissance comme les fenêtres de la meza (*) et le poggiolo (*) du premier étage. »

(*)( Meza  : Entresol (d’où le nom mezzanine) servait de bureaux au marchand et à ses commis.)

(*) (Poggiolo :  (balcons) Les premiers balcons étaient très bas comme au centre sur cette photo.)

 

 

 

 

 

Palazzi  Pisani Moretta (à gauche)

« Construit pour la famille Bembo Vers 1430, en deux étapes. Le deuxième étage élevé après 1450 étant orné de chapiteaux de style toscan inconnu avant cette date. Noter les deux porches côte à côte tout à fait inusuels à Venise.
La façade est un exemple de style floral gothique vénitien avec ses deux étages de fenêtres à meneaux à six lucarnes avec des arcs ogivals, semblables à ceux que l’on trouve dans la loggia du Palais des Doges flanqué de deux fenêtres simples. Le rez-de-chaussée est composé de deux portes voûtées centrales et pointues qui s’ouvrent sur le canal. »

 

 

 

 

 

 

 

 

Palazzo Cavalli Franchetti Gussoni

« C’est un exemple remarquable d’architecture gothique, l’un des sites les plus prestigieux de la ville lagunaire. La façade, qui date du XVe siècle, a cependant été fortement restaurée, suivant le style néo-gothique vénitien: l’appareil décoratif extérieur apparaît, en effet, loin de la simplicité formelle typique de beaucoup d’autres bâtiments gothiques vénitiens. »

 

 

 

 

 

Palazzo Genovese

« Le style architectural de ce bâtiment, d’une taille imposante, est un exemple de style néo-gothique vénitien : en fait, il est clair que l’architecte Trigomi Mattei a pris exemple sur le Palazzo Cavalli-Franchetti.

Il est situé sur trois étages avec une façade sur le Grand Canal conçue symétriquement : chaque étage a quatre monophores (*) gothiques par côté, dans un cadre en pierre. Au centre, au rez-de-chaussée, trois portails ogival ogival pair ogival donnent sur l’eau, tandis que les deux étages nobles sont superposés deux hexaphores (*) avec parapet. Le motif des fenêtres est une citation classique du premier étage du Palazzo Ducale.

La façade arrière du palais, visible depuis le campiello de l’abbaye, où il domine une cour avec un puits clos de murs, repropose l’agencement du bâtiment principal, mais avec des ouvertures plus épurées, décoré seulement au premier étage avec des bas-reliefs. »

(*)( hexaphores :6 ouvertures simples )

(*)( monophores: Ouverture simple )

 

 

 

 

Palais des doges vu du Campanile de St Marco

Palais de Doges (Palazzo Ducale )

Architecture gothique/Byzantine

« Il est une réussite du mariage de l’art gothique et de l’art byzantin dans un décor coloré qui dissout les surfaces (art vénitien). »

 

 

 

 

 

 

 

Palazzo Contarini dal Zaffo

« Un des tous premiers palais à la charnière entre le gothique et la renaissance édifié à la fin du XVème siècle. La façade est restée sans modification. »

 

 

 

 

 

 

Palazzo Salviati

« Sur le plan structurel, la façade est relativement simple, avec des portes cintrées aux premier et troisième étages et des fenêtres cintrées assorties au deuxième étage. L’attention est attirée sur les figures en mosaïque qui recouvrent la plus grande partie de la façade, avec une très grande mosaïque au centre du bâtiment et de plus petites mosaïques au-dessus des portes du premier étage et du haut du troisième.

Le bâtiment a été construit en tant que magasin et fourneau de la famille Salviati entre 1903 et 1906.

Le palais, construit en 1926, pour exposer les œuvres des verreries Salviati de Murano »

 

 

 

 

 

 

 

 

Palazzo Barbarigo

« Le style marque le passage du Gothique à la Renaissance

Ancien palais gothique restructuré au début du XVIème siècle, le palazzo Barbarigo se distingue par ses deux portes sur le canal et l’absence de mezzanine . Autre particularité : toutes les ouvertures sont reliées entre elles par des bandes horizontales de pierres d’Istrie qui en soulignent la géométrie.
Fin du XIXème, devenu le siège de la Sté. Venezia-Murano productrice de mosaïques et de verreries la façade  se couvre de mosaïques œuvres de Giulio Carlini. »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Palazzo Bauer Grünwald (en angle) du XIXème.

« Le palais construit par Sardi Giovani, inauguré en 1901, reprend l’esprit gothique vénitien architectural traditionnel. »

 

 

 

 

 

 

Le Style Renaissance

« L’architecture Renaissance a donné naissance à des palais imposants, loin de la finesse de la future architecture gothique.
L’inspiration est classique, grecque ou romaine. Les piliers et les autres éléments de la façade sont souvent purement décoratifs. On commence à utiliser les balustres. Tout est géométrie, symétrie, équilibre, rythme. XVe-XVIe siècles.
A Venise : Bibliothèque de la Piazzetta par Sansovino, Palais Grimani (ici en photo), Eglise des Miracoli, etc. »

 

 

Palazzo Barbarigo della terazza  ( à droite)

« La façade principale, surplombant le fleuve, est symétrique et de style Renaissance, avec deux ordres de balcons quadriphores(*) aux étages nobles et, au rez-de-chaussée, un grand portail rond avec un masque à clefs, égal à celui donnant sur le canal, sous la terrasse. Deux autres portails plus petits s’ouvrent sur les côtés de la terrasse.Sur la gauche, il y a un corps inférieur, de deux étages seulement, surmonté de la terrasse bordée d’une balustrade blanche. »

(*) (quadriphores = Ouverture séparée en quatre par des colonnes)

 

 

 

 

 

 

Palais Civran Badoer Barozzi

« Petit bâtiment du XVIe siècle, avec un triphor au milieu du rez-de-chaussée, surélevé par un étage à une époque tardive.

Palais restructuré au début du XVIIème sur un ancien palais gothique, que l’on aperçoit derrière le pont du Rialto sur le « Miracle de la relique » de Carpaccio. »

 

 

 

 

 

 

 

Palazzo Papadopoli

« Le palais édifié par la famille Coccina en 1559, se présente comme une synthèse des différents styles de l’époque, ce qui rend son attribution hasardeuse. Les influences sont multiples, il y a du Palladio, du Sansovino peut-être même du Vittoria. »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

San Giorgio Maggiore

« San Giorgio Maggiore est une basilique abbatiale vénitienne située sur la petite île du même nom dans le bassin de Saint-Marc, face à la Piazetta. Elle est desservie par les Bénédictins de la congrégation de Subiaco. »

 

 

 

 

 

 

 

 

Pescheria  

le marché aux poissons

« De Domenico Rupolo et Cesare Laurenti – 1907

Les abords du marché aux poissons qui se trouvait à cet emplacement furent profondément réaménagés  dans la seconde moitié du XIX ième siècle.
La Pescheria Nuova , si elle retient notre attention en raison de l’ambiance du lieu,  n’ est cependant qu’ un pastiche qui s’accorde tant bien que mal  aux constructions voisines du Grand Canal du Rialto. »

 

 

 

 

 

 

 

Scuola dei Tiraoro e Battioro (à gauche)

 

« Scuola des artisans de l’or. Les « Tiraoro » étiraient des fils d’or si fins qu’ils pouvaient être filés avec de la soie, alors que les « Battioro » battaient l’or en feuilles de quelques microns d’épaisseur pour dorer les œuvres d’art.
Edifiée par Gian Giacomo Gaspari, fils d’Antonio, en 1711. Ce petit bâtiment particulièrement élégant et raffiné est malheureusement un peu écrasé par sa voisine San Stae.
Il abrite actuellement des expositions d’Art temporaires . »

 

San Stae (à droite)

« La date de la première fondation d’une église dédiée à sant’ Eustachio (san Stae) est incertaine, 780 ou 966 selon les sources.
L’église telle qu’elle se présente actuellement a été entièrement rebâtie en 1678 par Giovanni Grassi en ce qui concerne l’intérieur, la façade en pierres d’Istrie étant confiée à Domenigo Rossi en 1709.
On peut y admirer à l’intérieur des œuvres de grande beauté  « Le martyre de Saint Barthélemy » de G.B. Tiepolo et « San Jacopo traîné au martyre » de G.B. Piazzetta »

 

 

 

Vidéo « Architecture , Transports…… « 

Cliquez sur ce lien pour lire la vidéo:

venise 2014 blog part2.disc from SERGE MARIN on Vimeo.

 

A venir une vidéo sur les costumes vénitiens ( les masques ) .

! Cliquez sur les photos pour les agrandir

 

Cette vidéo n’est pas destinée à la vente.

Musique : Umberto Tozzi ( best of 2 CD)

Titres des chansons:

–  Gente di mare

–  Qualcosa qualcuno

–  Io camminero

 

Lien avec les articles précédents sur :

 Carnaval de Venise

Carnaval de Venise 2014 (part 1)

 

Les informations disponibles sous les photos ont été récupérées sur les sites :

http://www.cosmovisions.com/monuVenise-Grand-Canal.htm

https://fr.wikipedia.org/wiki/Grand_Canal_(Venise)……

https://www.e-venise.com/carnaval-venise.htm

http://www.cosmovisions.com/monuVenise-Riva-Schiavoni.htm

 

Retour en début de chapitre

 

Matériels  pour la réalisation de la vidéo et des photos :

NIKON D90

AF-S NIKKOR 70-200mm 1:2.8GII ED

AF-S NIKKOR 16-85 mm 1:3.5-5.6 G ED

Monopode  Cullmann Magnesit 580 C